Le Journal SUD-OUEST informe les internautes de l’opération Boîtes aux lettres contre l’oubli pour Habib

Jennifer Dana se bat depuis 4 ans pour retrouver son fils Habib disparu depuis quatre ans. Elle lance une opération sur les réseaux sociaux pour interpeller la première dame.

Le 19 janvier 2014, Habib Nedder, 13 mois, disparaissait avec son père. Trois mois plus tard, ce dernier était retrouvé mort dans une rivière de l’Ariège sur la commune de l’Hospitalet-près-l’Andorre. Mais l’enfant, lui, est resté introuvable.

Faire avancer l’enquête

Jennifer Dana, la mère du petit garçon, se bat depuis maintenant 4 ans pour faire avancer l’enquête sur sa disparition et tenter de retrouver sa trace. « Nous avons fait des demandes d’expertises, de contre-expertises notamment sur l’autopsie du père d’Habib, mais aussi de recherche dans son entourage proche, sur sa localisation les jours avant sa disparition. Aucune recherche n’a été faite, rien ne bouge », regrette-t-elle dans les colonnes de 20 Minutes, espérant que l’enquête soit prise en charge par les policiers toulousains.

Des cartes postales à l’Elysée

Après des adresses à François Hollande, ainsi qu’aux différents gardes des Sceaux, des mobilisations physiques ou sur les réseaux sociaux, Jennifer Dana a lancé sur Facebook une « opération carte postale à l’Elysée« .

« Nous lançons une opération pour Habib, contre l’oubli et l’inaction de la justice. Elle aura lieu le 19 mars 2018, pour le 50ème mois de la disparition d’Habib ». Objectif : envoyer le plus grand nombre de cartes postales à Brigitte Macron. »C’est une femme, une mère, elle peut aussi se sentir concernée. Si on envoie 25.000 cartes postales à l’Elysée, cela peut susciter une réponse pour que l’on mette en place quelque chose pour retrouver mon enfant » espère-t-elle.

Journal le Sud-Ouest du 28 Février 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.