ACTU TOULOUSE fait passer le message pour Habib

Toulouse. Quatre ans après la disparition du petit Habib, sa mère interpelle Brigitte Macron

Depuis 2014, le petit Habib est introuvable. Sa mère appelle à la mobilisation et souhaite envoyer une vague de cartes postales à Brigitte Macron pour lutter « contre l’oubli ».

La photo du petit Habib, qui a disparu depuis 19 janvier 2014. (©Facebook / Avis recherche Habib Nedder)

« Justice pour Habib Nedder, disparu le 19/11/2014,  l’âge de 13 mois, dans l’indifférence de la République depuis 50 mois ! » Un message de détresse de la part de Jennifer Dana, cette mère de Toulouse déchirée par la disparition de son enfant, et qui multiplie les actions depuis quatre ans.

Sa dernière opération en date, la voici : appeler à une forte mobilisation afin d’interpeller Brigitte Macron, le 19 mars 2018 prochain.

LIRE AUSSI : Toulouse. Trois ans après la disparition du petit Habib, sa mère témoigne sur France 2.

Envoi groupé de cartes postales

Un appel à la mobilisation a été lancé sur le site internet habbibnedder.fr et sur la page Facebook de l’opération :

Pour que cette action ait un impact réel et surtout une suite positive pour faire avancer les recherches, il faut que la mobilisation soit importante !

Il suffit pour cela de se procurer une carte postale, « de préférence avec la photo d’un enfant », et d’y écrire le texte qui va suivre, avec quelques attentions supplémentaires et personnelles : « Nous réclamons justice pour Habib Nedder, disparu le 19/01/14, à l’âge de 13 mois, dans l’indifférence de la République depuis 50 mois ! »

En plus de dater et de signer, et d’ajouter l’adresse du site internet sur la carte postale, Jennifer Dana demande bien à ce qu’elles soient toutes envoyées le même jour, à l’Elysée, le 19 mars 2018, à destination de Brigitte Macron.

Aucune trace d’Habib depuis 2014

Pour rappel, le 19 janvier 2014, Jennifer Dana attend que son ex-compagnon, Medhi, de qui elle s’est séparée suite au dépôt de plusieurs plaintes pour violences conjugales, lui ramène son fils, Habib. Mais le père ne rentrera pas au domicile comme prévu.

C’est trois mois plus tard que la gendarmerie retrouve le corps, décapité, de Medhi, au niveau d’un barrage électrique à L’Hospitalet-près-l’Andorre. L’enquête conclut alors à un suicide, jugeant que la décapitation serait due aux turbines du barrage. Mais l’enfant, lui, est depuis lors introuvable.

Depuis 2014, les appels à témoin se succèdent. Jennifer Dana accepte de se montrer sur les plateaux de télévision. A présent, elle compte bien s’en remettre à la première dame de France, Brigitte Macron, et au soutien d’un maximum de personnes.

Nicolas Drusian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.